Les bons mots

Le papier souffre tout, et ne rougit de rien.

Les écrits parlent quand l’homme se tait.

Pense beaucoup, parle peu, et écris moins.